alt
04:24
21 décembre 2017

L’Université de Lille

L’Université de Lille doit son attractivité, non seulement à sa notoriété scientifique et d’enseignement supérieur, mais aussi à sa qualité de vie. Grâce au caractère multi-campus, l’objectif est de faciliter l’accès aux services universitaires, améliorer le cadre de vie et développer l’offre médicale, sportive, associative et culturelle au bénéfice des étudiants et des personnels. L’Université de Lille doit disposer des infrastructures et d’une organisation d’accueil sur les campus en adéquation avec ses ambitions.
alt
11:17
 picked
09 juillet 2018

Les Terrils, d’hier à aujourd’hui : leur histoire en Hauts de France

Silhouettes sombres posées sur le plat pays, les terrils sont les témoins d’une activité industrielle intensive de plusieurs siècles. Richesse formée durant le paléozoïque, le charbon a accompagné le développement industriel de la France depuis le 19 ème siècle, a modelé les paysages et a donné naissance aux célèbres « gueules noires ». Avec une superficie de 1200 km2, le Bassin Houiller forme un croissant qui traverse les départements du Nord et du Pas-de-Calais, jusque dans la Ruhr en Allemagne. 300 millions d’années d’existence, plus de 2 siècles d’exploitation, des millions de m3 remontés à la surface, des périodes d’euphorie pour redresser le pays blessé par les guerres, des périodes de crise à cause de catastrophes, de misère sociale et de fermeture, voici le témoignage que nous livrent les montagnes du Nord. Presqu’oubliées malgré leur masse considérable, ces silhouettes noires regardent l’avenir et offrent maintenant leur protection bienveillante à une faune et une flore inattendue.
alt
02:01:59
 picked
03 octobre 2018

L’écologie : enjeu civilisationnel et projet évolutionnaire

Quels progrès depuis trente ans, quels sont les défis à venir, quelles partitions doivent jouer les différents acteurs ? Les enjeux sont-ils pris en charge au niveau local, régional ou international ?
alt
07:52
09 juillet 2018

Les Terrils, d’hier à aujourd’hui : reconquête et réappropriation

Contrairement à une idée répandue, l’activité autour des terrils ne s’est pas arrêtée avec la fermeture des mines de charbon. En effet, les terrils ont été cédés progressivement à des particuliers, des associations, des collectivités ou des entreprises qui leur ont donné une seconde vie.
alt
05:25
13 octobre 2018

Fête de la science 2018 à Xperium

Présentation de la saison 3 des stands Xpérium à la fête de la science
alt
01:19:38
 picked
04 octobre 2018

La rencontre avec l’auteur Victor Pouchet

Il proposera en outre une traversée des sources ayant inspiré son livre : collection d’images et de documents, extraits de films… Vous entrerez ainsi dans la genèse d’une écriture et en saurez plus sur ce phénomène que l’on appelle pluie d’oiseaux morts. Le roman "Pourquoi les oiseaux meurent"Le roman "Pourquoi les oiseaux meurent"   « Il est tombé des oiseaux en Haute-Normandie… À bord d’un bateau de croisière, un jeune Parisien va alors descendre la Seine afin de mener l’enquête. Pourquoi les oiseaux meurent est un river-trip normand… ».
alt
06:40
 picked
30 août 2018

JIVE 2018

Présentation des services universitaires pour les étudiants. Les JIVÉ ont été pensées pour renforcer l’accueil et l’accompagnement des étudiants nouvellement inscrits à l’Université de Lille. Elles sont un moment privilégié durant lequel les étudiants sont informés sur le fonctionnement général de l’université et de leur composante (UFR, faculté, département,…) et sur les services mis à leur disposition par l’établissement. Ces journées sont également l’occasion pour l’ensemble des étudiants de l’Université de Lille de partager des moments forts autour de nombreuses activités sportives, culturelles, festives…
alt
01:58:43
11 mars 2011

L’homosexualité n’est pas un problème, l’homophobie en est un

Par Nadia Flicourt, Sexologue anthropologue, directrice du Carrefour d’Initiatives et de Réflexions pour les Missions relatives à la vie affective et sexuelle et Daniel Borrillo, Juriste, maître de conférences à l’Université de Paris-X Nanterre, chercheur associé au Centre d’Études et de Recherches de Sciences Administratives, auteur de L’homophobie (éd. PUF, 2001), directeur de l’ouvrage collectif Lutter contre les discriminations (éd. La Découverte, 2003).Conférence animée par Elisabeth Saint-Guily, membre de David et Jonathan, groupe de Lille.En partenariat avec le CUPS, avec le soutien de L’Egide - Maison régionale des associations Lesbiennes Gays Bi Trans.
alt
02:26:03
 picked
20 septembre 2012

La meilleure et la pire des erreurs de Poincaré

Henri Poincaré (1854-1912), génial mathématicien, est resté célèbre pour ses fulgurances et ses intuitions, mais aussi pour son style approximatif et ses imprécisions. L’une de ses erreurs, menant à la découverte du phénomène de sensibilité aux conditions initiales et portant en germe la théorie du chaos, fut aussi son triomphe. Une autre en revanche le fit prendre parti, pour de mauvaises raisons, contre la théorie cinétique des gaz développée par Ludwig Boltzmann.Organisée dans le cadre du cycle « Un texte un mathématicien » de la Société Mathématique de France, cette conférence de Cédric Villani aura pour objectif d’aborder, à travers ces deux erreurs de Poincaré, deux révolutions scientifiques conceptuelles de la fin du XIX° siècle.Cette conférence est organisée par Le Laboratoire Paul Painlevé(UMR 8524 CNRS/Université Lille 1), en collaboration avec la Société Mathématique de France, l’Université Lille 1, le CNRS, le PRES Université Lille Nord de France et le centre de recherche Inria Lille - Nord Europe.
alt
04:23:00
29 mai 2018

Hugo Sbai

Portrait de Huga Sbai, docteur en informatique à 17 ans
alt
01:46:06
20 mars 2013

Transition énergétique et géopolitique du nucléaire

La poursuite des modes de consommation d’énergie actuels, basés à près de 90 % sur les sources d’énergie de stock (pétrole, charbon, gaz naturel, uranium) se heurte à des contraintes majeures : limitation des ressources, accroissement des prix, risques de conflits, atteintes à l’environnement et à la santé, dérèglement climatique. La transition énergétique qui s’impose à chaque pays et territoire repose sur la sobriété et l’efficacité énergétiques ainsi que la substitution des énergies de stock par les énergies de flux, renouvelables. Dans ce contexte, la production de chaleur puis d’électricité par l’utilisation de réacteurs nucléaires, qui ne représente aujourd’hui qu’une faible part de la production énergétique mondiale, ne saurait constituer une solution viable et acceptable pour le futur du fait du risque d’accident majeur, de l’accumulation de déchets radioactifs dangereux pour de très longues périodes et de l’aggravation du risque de prolifération des armes nucléaires.
alt
02:30:53
 picked
02 avril 2013

(Con)science et progrès : La recherche scientifique au service de l’humanité (la plus aisée) /...

Si on entend souvent que l’occident est en perte de sacré, une religion semble encore mettre d’accord une bonne majorité d’entre nous : la science. Et si on croit si fort dans cette science, c’est, semble-t-il, qu’elle est la garantie du progrès… mais de quel progrès ? Sillonnons l’univers de la recherche, de la place que la politique y occupe – ou pas – et découvrons le parcours du combattant que mène un scientifique qui veut concilier profession et convictions. Maître de conférences à l’université Bordeaux I, travaillant dans le domaine des micro et nanosystèmes, Benjamin Caillard est aussi militant récidiviste dans et hors de son boulot.Itinéraire d’un gars en colère qui cherche – encore ! – à améliorer le bien-être de l’humanité en faisant du service public, le con. « La conférence gesticulée est un outil que le peuple se donne à lui-même, mêlant des savoirs « froids » et des savoirs « chauds ». B .Caillard a écrit et jour sa conférence gesticulée après l’avoir travaillée avec Franck Lepage, de la SCOP le pavé. www.lesconferenciersgesticulants.com »
alt
00:00
25 avril 2018

Journée du sport

Teaser de la journée du sport du 7 juin 2018
alt
51:22
28 février 2014

La supraconductivité

Podcast de la conférence live dans le cadre du MOOC QuidQuam sur la supraconductivité.
alt
29:09
 picked
19 juin 2014

Deportivo en concert / Festival Mix’Cité

Véritable temps fort de l’Université, gratuit et ouvert à tous, le festival Mix’Cité propose, cette année encore, une programmation musicale éclectique : FISHBONE, DEPORTIVO, THE SARAH CONNORS, AEDO TIME ! MASCARADE (HIP-HOP DE ROCKERS), LA GOUTTE, JOHNNY MONTREUIL, AFRO WILD-ZOMBIE ! STEPPADDICT SOUND-SYSTEM !Les concerts auront lieu en plein air, sur deux scènes montées sur le campus.Lors du festival, de nombreuses animations sont chaque année proposées, notamment par plus de 40 associations, afin de valoriser leurs spécificités culturelles. Au programme : expositions, pratiques sportives (escalades, tyrolienne, ...), des animations pour adultes et enfants, des jeux, une parade, de la danse, des dégustations et bien d’autres surprises encore !Vous pouvez retrouver toutes les informations utiles sur le blog dédié au festival , et sur la page Facebook !
alt

KEZAKO

Kezako? est la série qui répond aux questions de science que toute le monde se pose. Sur un format court et détendu, de quelques minutes, la série aborde des questions de mathématiques, physique, chimie, informatique, sciences de la vie et de la terre. La série est produite par Unisciel, l’Université des Sciences en Ligne, et l’Université de Lille.
alt
01:10:56
 picked
27 avril 2015

Vers une (nécessaire) réconciliation des mathématiques et de la biologie ?

Pour différentes raisons, biologie et mathématiques ont rarement fait bon ménage, à l’exception de certaines disciplines comme la biochimie, les statistiques ou l’écologie. Souvent on choisit la biologie parce que l’"on n’aime pas les maths, et de toute façon à quoi ça sert ?", et parfois on part faire des maths et on ne s’intéresse plus qu’à la physique parce que "la biologie c’est apprendre par cœur, sans réfléchir". Tout ceci est sans doute en train de changer.Je m’appuierai sur des travaux récents pour montrer, qu’à l’instar de la physique, la modélisation mathématique en biologie est utile, voire essentielle : elle peut être prédictive, elle permet de décrire et de comprendre des phénomènes observables, et d’émettre et de tester des hypothèses. C’est un outil depuis toujours essentiel en écologie et biologie évolutive, et la modélisation mathématique est en train de connaître aujourd’hui une arrivée en force dans l’ensemble de la biologie. Nous verrons que certaines prédictions mathématiques en biologie peuvent avoir des retombées pratiques étonnantes. Je montrerai enfin que la biologie est sans doute aujourd’hui un des moteurs importants de créativité pour les mathématiques.
alt
09:15
18 janvier 2018

Découvrir le monde des copépodes / Xpérium saison 2

Les copépodes sont des petits crustacés qui jouent à la fois le rôle de « sentinelles » de la qualité de l’environnement aquatique et le rôle de « nourriture » performante et durable pour l’élevage des poissons (fermes piscicoles). La production de copépodes offre, à l’échelle industrielle, la possibilité d’explorer la valorisation de cette biomasse très riche du point de vue nutritionnel et de par ses vertus thérapeutiques. il est indispensable de maitriser la culture des micro-algues utilisées comme nourriture. Le stand présente des copépodes dans des volumes d’eau réduits (aquarium). Il présente également des bioréacteurs dans lesquels sont cultivées des micro-algues, nourriture saine de ces crustacés.
alt
56:03
 picked
22 janvier 2014

Splendeurs et misères du scientifique face aux médias

Devenir des médias classiques, revues numériques, blogs,réseaux sociaux, sites institutionnels, ...À l’heure où la science a un impact quotidien de plus en plus grand sur l’ensemble de nos actions, à l’échelle individuelle comme à l’échelle de la société, l’accès à une information scientifique de qualité pour tous est plus que jamais nécessaire. Les médias traditionnels (télévision, presse, en particulier régionale) donnent aux questions scientifiques une place de moins en moins importante. Les nouveaux médias (web, blogs, réseaux sociaux) connaissent ces dernières années une croissance exponentielle, qui donne aux scientifiques une occasion de repenser leur manière de s’adresser au public.
alt
03:26
07 février 2018

Carla Rodriguez, parcours d’une doctorante

Dans le cadre de la saison 2 d’Xpérium, Lilliad nous permet de rencontrer des doctorants avec des parcours, des envies et des projets singuliers. Voici un épisode de cette série de portraits.
alt
06:08
04 avril 2018

Math.ing : les triangles et l’astronomie

Premier épisode de Math.ing sur la trigonométrie. Cette série rend les maths concrètes. Cet épisode nous explique les notions de triangles semblables et égaux qui ont permis, il y a plus de 2000 ans, de mieux connaître le système solaire.
alt
06:21
 picked
06 avril 2018

Comment sait-on quand ont été peintes les grottes préhistoriques ?

Kezako, la série documentaire qui répond à vos questions de science, aborde cette fois-ci la question "Comment sait-on quand ont été peintes les grottes préhistoriques ?"
alt
01:54:30
 picked
18 mai 2018

Alchimie : un art et une science de Moldus

La Pierre philosophale de Nicolas Flamel tombe soudainement dans la poche d’Harry Potter, dans Harry Potter and the Philosopher’s Stone £ elle est alors l’élixir de longue vie dont a besoin l’effroyable Voldemort pour complètement renaître. Ce premier volume des aventures d’Harry Potter (1997) mélange sorcellerie, alchimie, école et éléments d’histoire de fausses sciences. On y retrouve les échos de la légende d’un Flamel alchimiste et d’une alchimie frayant avec la magie mais réduite à la seule présence de l’objet convoité, bien concret et pesant, voué dans l’histoire à être rapidement détruit. Au tome cinq et au milieu d’un couloir, on croise le buste de Paracelse dont l’alchimie est en réalité bien plus éloignée de la Pierre philosophale que des potions, sujet d’étude important à la fameuse école Poudlard de Harry Potter mais à aucun moment assimilé à l’alchimie £ il est vrai que les potions ont leurs lois… De manière générale, on en apprend peu sur l’alchimie dans l’œuvre de J. K. Rowling car on en sait suffisamment pour l’intrigue : l’alchimie est mystérieuse et prometteuse. On la connaît en effet tous sans la connaître. Mais au-delà du constat, une conclusion s’impose : si l’alchimie n’a pas vraiment sa place dans le monde des sorciers de Rowling, c’est bien qu’elle est une science de Moldus (de non sorciers), une science du monde des gens ordinaires, une de nos sciences, sans doute plus liée au passé qu’au présent. Même si l’alchimie relève d’une certaine manière d’une histoire du faux, son histoire n’en est pas pour autant fausse. L’histoire de l’alchimie exprime avant tout l’ambition de gens ordinaires face à un monde extraordinaire, le nôtre.
alt
42:11
 picked
01 juin 2018

Le Crayon de l’Éternité et autres métaphores du fonds patrimonial du Service commun de...

Cécile MARTINI & Laetitia BOSSART (Bibliothèque universitaire de Lille)
alt
55:05
08 juin 2018

Enlacement dans les fibrés en tores et fonctions L de Hecke

Les espaces obtenus comme suspension d’un difféomorphisme linéaire du tore sont parmi les plus simples et jolis exemples de variétés de dimension 3. Après les avoir présentés, notamment grâce à des animations réalisées par Jos Leys, je chercherai à comprendre comment s’y enlacent les orbites périodiques. Nous verrons que les nombres d’enlacement ainsi obtenus, nombres rationnels par définition, sont aussi naturellement égaux à certaines valeurs spéciales de fonctions L de Hecke. Convenablement généralisé ce point de vue permet de retrouver des théorèmes classiques mais aussi de démontrer de nouveaux théorèmes de rationalité pour ces valeurs spéciales. Le matériel de cet exposé est extrait d’un travail en cours avec Pierre Charollois, Luis Garcia et Akshay Venkatesh.
alt
39:31
20 juin 2018

La mise en administration des graffitis à Paris de 1977 à 2017 - Prix spécial de la thèse 2018

La mise en administration des graffitis à Paris de 1977 à 2017Par Julie Vaslin, Prix Spécial 2018Avec :Gabriel Dupuy, Membre du jury, Université Paris 1 Panthéon-SorbonneHélène Bailleul, Université Rennes 2
alt
01:10:24
27 juin 2018

Le désordre est presque sûr

À partir de la dynamique simple de l’anneau de Kac, on explique le paradoxe de Loschmidt: bien que réversible à l’échelle microscopique, ce système converge vers un attracteur et est donc irréversible si on l’observe à l’échelle macroscopique.On montre ainsi que le second principe de la thermodynamique est une conséquence de la loi des grands nombres.Organisateurs : Laboratoire Paul Painlevé de l’Université de Lille, Labex Cempi, Inria Lille Nord Europe, Inria Sophia Antipolis.Événement organisé en l’honneur de la présence du jury de l’agrégation de mathématiques à Lille
alt
01:14:07
10 juillet 2018

Trois sphères qui défient l’impossible

« J’aime celui qui rêve l’impossible » écrivait Goethe. Les mathématiciens Werner Boy, Stephen Smale et John Nash ne se sont pas contentés de le rêver, ils l’ont défié. Et ils l’ont fait reculer. Venez découvrir par quelles audaces de leurs imaginations ces mathématiciens ont pensé l’invraisemblable et l’ont réalisé. Venez admirer leurs étranges créations : la surface de Boy, le retournement de Smale, les plongements de Nash. Venez rêver -vous aussi- l’impossible en mathématique.La conférence de Vincent Borelli est à destination d’un public large : curieux et curieuses, amateur.es éclairé.es, élèves de classes de lycées et préparatoires ou étudiant.es de licence et master.
alt
04:33
20 juillet 2018

Depuis quand les êtres humains existent-ils ?

Kezako, la série documentaire qui répond à vos questions de science, aborde cette fois-ci la question "Depuis quand les êtres humains existent-ils ? "
alt

Rencontre Scientifique : Environnement

Pour élaborer ce programme autour de la thématique de l’environnement et des oiseaux, tout est parti de la date du 4 octobre, jour de la Saint François d’Assise dont le serment aux oiseaux est resté célèbre. L’occasion était trop belle pour ne pas développer ce thème en accueillant des artistes, des musiciens, des auteurs écrivains qui mettent au centre de l’œuvre ces animaux à plumes. Il nous fallait ajouter à cette dimension artistique un propos scientifique pour traiter les problématiques de disparition des espèces et de sauvegarde de l’environnement, tout en proposant une découverte plus approfondie du monde ornithologique.